Accéder au contenu
Solutions d'impression industrielle, commerciale et grand format
 

Comment faire correspondre l'écran d'Adobe® Photoshop® CS

 
 
» Afficher la version Flash

Bienvenue ! Le but de cette présentation est de vous expliquer comment établir une bonne correspondance écran / impression entre votre moniteur et votre imprimante. Que vous soyez photographe professionnel, concepteur graphique ou simple passionné de technologies numériques, je vous apprendrai comment faire la distinction entre le résultat imprimé et ce que vous voyez à l’écran.

Quand vous achetez une nouvelle imprimante, vous vous empressez d’imprimer votre plus beau fichier. Cependant, lorsque vous comparez le résultat avec l’image affichée sur le moniteur, les différences sont parfois flagrantes.

Où le problème se situe-t-il ?

La réponse à cette question complexe est relativement simple. Je me propose toutefois de la décomposer en plusieurs étapes et, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, vos impressions ressembleront comme deux gouttes d’eau à l’image affichée à l’écran.

Les sujets traités sont les suivants :
• Caractérisation des couleurs avec des systèmes de gestion des couleurs et des profils ICC
• Création d’un flux de travail couleur contrôlé
• Configuration des paramètres chromatiques d’Adobe Photoshop
• Ouverture d’un fichier
• Épreuvage à l’écran
• Impression
En parcourant ce module de formation, vous pourrez également obtenir des informations supplémentaires sur différents sujets en cliquant sur le lien Infos de base.
Caractérisation des couleurs de vos périphériques
(Section de base)
Je vous propose maintenant d’en apprendre davantage sur les systèmes de gestion des couleurs et les profils ICC.

Un profil ICC est un petit fichier qui décrit le mode de reproduction des couleurs par un périphérique donné. Ainsi, un appareil photo numérique dispose généralement d’un profil pour chaque condition de luminosité. Dans le cas des imprimantes, il existe des profils ICC distincts pour chaque combinaison de support et d’encre. Si vous utilisez un éventail de types de papier, plusieurs profils doivent être installés sur votre ordinateur.

Après avoir installé un profil ICC pour chaque périphérique, un outil spécial est nécessaire pour faire correspondre les couleurs de la gamme d’un périphérique, tel qu’un scanner ou un moniteur, avec la gamme de couleurs d’un autre périphérique, tel qu’une imprimante. Cet outil est désigné sous le nom de système de gestion des couleurs ou CMS. Il est intégré dans votre système d’exploitation, ainsi que dans les applications graphiques courantes, comme Adobe Creative Suite ou Quark Xpress. Windows utilise ICM ou Image Color Management, tandis qu’Apple utilise ColorSync.

Les profils ICC constituent un élément essentiel pour parvenir à une correspondance optimale entre l’écran et l’impression. Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, vérifiez que votre périphérique a bien été profilé.
Création d’un flux de travail couleur contrôlé
Pour l’impression de photos, de couleurs d’entreprise ou de toute autre tâche où la couleur occupe une place centrale, disposer d’un aperçu sur écran fidèle au résultat final peut se traduire par un formidable gain de temps et d’argent. Les photographes, designers et autres opérateurs qui procèdent régulièrement au réglage des images considèrent qu’un moniteur calibré est un élément indispensable dans le cadre d’une correspondance écran/impression.

Avant de calibrer un moniteur, vous êtes invité à essayer de stabiliser l’environnement de travail, de sorte que les conditions d’éclairage restent constantes pendant toute la journée. Éloignez le moniteur des fenêtres où il risque d’être exposé à une forte lumière du jour ou du soleil. L’utilisation d’un capot permet également de réduire les effets néfastes de l’éclairage vertical.

(Infos de base)
Le type d’écran ou de moniteur joue également un rôle central. Les écrans à tube cathodique (CRT) ont longtemps été les préférés des professionnels en raison de leur grande précision chromatique. Cependant, on assiste actuellement à une montée en puissance des écrans plats à cristaux liquides (LCD). Les écrans LCD modernes offrent une excellente précision chromatique. Quant aux écrans d’ordinateurs portables, ils n’offrent pas la souplesse nécessaire à un calibrage correct. Ils ne constituent donc pas l’outil idéal pour les impressions couleur exigeantes.

En règle générale, les moniteurs fournis en standard avec les ordinateurs ne sont pas adaptés à une correspondance écran/impression. Pour obtenir de meilleurs résultats, il est conseillé d’investir dans un écran haut de gamme, conçu spécialement pour le secteur du graphisme ou de la photographie. À mesure que les moniteurs vieillissent, leurs luminophores s’affaiblissent et perdent leur capacité à afficher correctement la luminosité et le contraste. Ce phénomène peut apparaître après seulement quelques années. C’est pourquoi les écrans plus anciens doivent être calibrés plus souvent ou, idéalement, remplacés.

(Fin Infos de base)

Il existe deux méthodes pour calibrer un moniteur ou en définir le profil. Pour les amateurs éclairés, un réglage visuel à l’aide d’un outil tel que Adobe Gamma peut se révéler suffisant. Les concepteurs graphiques et photographes professionnels, pour leur part, ont besoin d’une méthode de calibrage plus précise ; laquelle n’est possible qu’avec du matériel spécifique. Pour ce faire, il est conseillé d’utiliser la solution de profil avancé HP avec technologie X-Rite. Cette solution s’accompagne d’un colorimètre HP qui mesure la luminosité de la lumière RVB sur un moniteur.

Avant de procéder au calibrage, assurez-vous que le moniteur est allumé depuis au moins une heure pour permettre aux couleurs de se stabiliser complètement.

Cliquez sur la solution qui répond à vos besoins :

(En cas de calibrage visuel)
Pour calibrer votre moniteur à l’aide d’Adobe Gamma, lancez l’application sur votre Mac en cliquant sur menu Pomme→Tableaux de bord→Adobe Gamma. Sous Windows, accédez au menu Démarrer→Panneau de configuration→Adobe Gamma. Sélectionnez l’assistant pas à pas et suivez les instructions à l’écran.

Pour le réglage du point blanc matériel, sélectionnez la mesure de votre choix pour votre environnement de travail. Les valeurs plus basses, telles que 5 000 K produisent des couleurs rougeâtres plus chaudes, tandis que les valeurs supérieures (9 600oK) génèrent des teintes plus froides, tirant sur le bleu. La valeur 6 500 K est celle qui reproduit le plus fidèlement la lumière du jour. Vous pouvez également opter pour un réglage de point blanc qui fasse correspondre l’équilibre des blancs du moniteur au papier d’impression à utiliser. Une fois le paramétrage effectué, le programme crée et enregistre le profil ICC de votre moniteur dans un dossier du système.

La dernière étape consiste à définir le nouveau profil comme valeur par défaut de votre système. Sous Windows, sélectionnez Démarrer→Panneau de configuration→Affichage→Paramètres. Cliquez sur le bouton Avancé et sélectionnez l’onglet Gestion des couleurs. Mettez le nouveau profil en surbrillance et cliquez ensuite sur « Définir par défaut ».

(en cas d’utilisation de la solution de profil avancé HP)

Une fois installée, la solution de profil avancé HP se fond totalement dans HP Color Center. Pour lancer le logiciel, il vous suffit alors de sélectionner l’option de calibrage du moniteur.

Lorsque la page principale est affichée, sélectionnez « Moniteur ». La solution de profil avancé HP détecte le dispositif de calibrage de moniteur que vous avez connecté. Les dispositifs suivants sont pris en charge :
• HP Colorimeter
• X-Rite Eye 1 Display
• X-Rite Eye 1 Pro
• X-Rite Huey

Pour la plupart des utilisateurs, la procédure se résume à sélectionner le type de moniteur (LCD, Portable ou CRT) et à cliquer « Go » (Aller). Le système lance alors un processus automatique de définition de profils au terme duquel vous devez simplement attribuer un nom au profil ICC. Choisissez un nom contenant une date, de sorte que vous puissiez instantanément connaître la date de création. Le programme enregistre automatiquement le profil dans le répertoire approprié. Désormais, les applications telles qu’Adobe Photoshop® l’afficheront comme profil de moniteur.

Pour disposer d’un contrôle accru, sélectionnez Options avancées dans la fenêtre où vous avez choisi le type de moniteur. Vous pourrez ainsi modifier le point blanc, le gamma, la luminance, la luminosité, ainsi que d’autres paramètres.

Il est conseillé de calibrer le moniteur au moins une à deux fois par mois, voire plus en fonction de l’âge du périphérique.

Comme nous l’avons expliqué précédemment, lorsque vous définissez le profil de votre imprimante, vous savez quelles couleurs elle peut reproduire pour une encre et un papier donnés. Cependant, le calibrage se révèle tout aussi important que la création de profils. Cette procédure tient compte des variations au niveau des têtes d’impression, des supports, de la température et de l’humidité. On peut donc comparer le procédé de calibrage à une lentille qui corrige les éventuels écarts par rapport aux informations contenues dans le profil.

Un calibrage régulier est essentiel pour préserver la qualité et la constance de la sortie couleur.

Les imprimantes HP Designjet séries Z2100 et Z3100 Photo sont équipées d’un spectrophotomètre intégré HP avec technologie couleur i1.

(Infos de base)
Un spectrophotomètre est un outil qui permet de créer des profils ICC. Il utilise une source lumineuse blanche pour effectuer des mesures à de nombreuses longueurs d’onde sur le spectre visible. Une diffraction ou un holographe sépare la lumière réfléchie en étroites bandes de longueurs d’onde. L’intensité lumineuse au sein de chaque bande est ensuite mesurée par un réseau de photodiodes. Un bloc de calibrage des blancs sert de référence pour calibrer l’instrument.
Les solutions de profil matérielles et logicielles hors ligne utilisent des diagrammes de calibrage qui sont imprimés, retirés de l’imprimante, séchés, puis numérisés à l’aide de spectrophotomètres portatifs ou automatisés. Outre leur coût, ces solutions peuvent se révéler difficiles à utiliser et à intégrer dans un flux de travail. Il arrive que les logiciels qui impriment des aplats de couleurs ne puissent pas accéder au pipeline d’imagerie de l’imprimante dans le but de contrôler précisément les limites d’encre et les sélections chromatiques. Pour faire face aux changements de conditions ambiantes, d’encres, de supports et de têtes d’impression, il convient de répéter les mesures afin de recréer des profils précis.
(Fin Infos de base)

Les imprimantes HP Designjet série Z Photo vous proposent deux méthodes différentes pour créer des profils ICC : la première consiste à utiliser HP Easy Profiling Solution, laquelle est intégrée au logiciel de l’imprimante, la seconde consiste à recourir à la solution de profil avancé HP avec technologie X-Rite, une solution en option qui vous garantit un contrôle accru. Dans les deux cas, la procédure à suivre est relativement simple.

(Afficher les deux options)

(Utilisation de HP Easy Profiling Solution)
Si vous optez pour HP Easy Profiling Solution, il vous suffit d’accéder à HP Color Center, puis de cliquer sur l’option de création et d’installation d’un profil ICC. Cette procédure prend entre 15 et 20 minutes.

Une mire de définition de profils est imprimée ; elle contient des taches de chaque encre utilisée dans l’imprimante. Contrairement à la mire de calibrage, la plupart des taches contiennent des combinaisons de plusieurs encres. L’imprimante choisit automatiquement le diagrammes de profils approprié :
- Format A3 ou C pour des feuilles
- Format rouleau ; consommation réduite de papier grâce à une impression sur toute la largeur du rouleau

Le temps de séchage de la mire dépend du type de papier. L’encre doit être sèche pour la numérisation. En effet, la couleur de l’encre humide peut différer légèrement de celle de l’encre sèche.

La mire est ensuite numérisée et mesurée à l’aide du spectrophotomètre intégré HP.

À partir des mesures effectuées par le spectrophotomètre, l’imprimante calcule le profil ICC adapté à votre imprimante, à vos encres et à votre type de papier.

Le nouveau profil ICC est stocké dans le dossier système approprié de votre ordinateur, à un emplacement accessible à vos applications.

(Utilisation de la solution de profil avancé HP)
Si vous optez pour la solution de profil avancé HP, sélectionnez « Création de profils » dans le menu principal, puis cliquez sur la flèche vers la droite.

Sélectionnez « Imprimante » et cliquez sur la flèche pour continuer.

Sous « Sélectionner une imprimante », choisissez votre imprimante. L’état de l’imprimante affiche « Connecté ».

1. Vous devez sélectionner et calibrer le support utilisé. Si le support chargé n’a pas encore été calibré, vous devez cliquer sur le bouton de calibrage pour lancer cette procédure. Cliquez sur la flèche vers la droite.

2. L’étape suivante consiste à sélectionner une mire et à l’imprimer. Pour une précision optimale, sélectionnez la cible qui contient le plus d’échantillons de couleurs. Cliquez sur la flèche vers la droite pour lancer l’impression de la mire.

3. Une fois imprimée, la mire doit sécher et durcir. L’imprimante va ensuite la mesurer à l’aide de son spectrophotomètre intégré.

4. Vous pouvez alors attribuer un nom à votre profil et choisir de l’enregistrer dans le système ou dans l’imprimante en vue de l’utiliser dans votre flux de travail couleur.

5. Un profil ICC va être créé et enregistré dans votre système ou dans l’imprimante en vue d’être utilisé dans votre flux de travail couleur.

Une fois créé, le profil ICC est stocké à la fois dans l’imprimante et dans l’ordinateur, de sorte que vous puissiez l’utiliser pour l’épreuvage à l’écran.

Le calibrage des couleurs permet à votre imprimante de reproduire des couleurs constantes avec les têtes d’impression, les encres et le type de papier que vous utilisez, ainsi que dans des conditions ambiantes particulières. En règle générale, l’imprimante émet une alerte pour vous informer de la nécessité de procéder à un calibrage des couleurs, à moins que vous n’ayez désactivé cette fonctionnalité. Voici les circonstances dans lesquelles il est conseillé de procéder à un calibrage :

- Remplacement d’une tête d’impression.
- Introduction d’un nouveau type de papier qui n’a pas encore été calibré avec l’ensemble de têtes d’impression actuel.
- Exécution d’un certain nombre d’impressions depuis le dernier calibrage.
- Changement important des conditions ambiantes (température et humidité).

Configuration des paramètres chromatiques de Photoshop

L’étape suivante consiste à configurer les paramètres chromatiques du programme Adobe Photoshop CS.

Ces paramètres vous permettent de configurer des espaces de travail et de déterminer le mode de traitement de la couleur lors de l’ouverture ou du collage de fichiers.

Pour accéder à la boîte de dialogue des paramètres chromatiques, démarrez Photoshop et choisissez ensuite Photoshop → Color Settings (Couleurs) (sur Mac). Sous Windows, sélectionnez Edit (Edition) → Color Settings (Couleurs).

Un espace de travail est un profil colorimétrique standard, utilisé comme emplacement centralisé pour la couleur. On pourrait comparer son fonctionnement à celui d’une plaque tournante utilisée par les compagnies aériennes pour regrouper les vols en provenance de différents horizons. Les fichiers issus de divers espaces couleur sont convertis dans l’espace de travail où ils sont visualisés, modifiés et enregistrés.

Les politiques de gestion des couleurs déterminent ce qu’il advient des fichiers lorsqu’ils sont ouverts ou collés dans Photoshop. Le logiciel est capable de lire les profils incorporés, ce qui lui permet de reconnaître le profil colorimétrique des fichiers entrants.

Lorsqu’un fichier est sauvegardé avec un profil incorporé, il enregistre le profil couleur comme faisant partie des données du fichier, un peu comme un badge nominatif à l’occasion d’un événement. Dès lors, si vous ouvrez un fichier avec le profil Adobe RGB, Photoshop le reconnaîtra comme tel. Simple, non ? Les politiques de gestion des couleurs déterminent l’usage que Photoshop fait de ces informations.

Il est conseillé de définir ces politiques sur « Convert to Working » (Convertir dans l’espace de travail). Cela est conforme au concept de plaque tournante d’un réseau en étoile dont nous avons parlé précédemment. Si les cases de non-concordance des profils sont cochées, Photoshop vous demande ce qu’il doit faire lors de l’ouverture du fichier.

En règle générale, étant donné que vous devez contrôler la manière dont Photoshop traite les fichiers entrants, il est préférable de laisser toutes ces cases cochées. Si la case du mode avancé est cochée, les options de conversion seront également affichées. Définissez la tentative de rendu sur Perceptual (Perceptif).

(Infos de base)
On appelle « tentative de rendu » la stratégie que le système de gestion des couleurs appliquera lors de la mise en correspondance des couleurs d’un profil ICC avec un autre.
Trois options s’offrent à vous en fonction du but recherché :
• Saturation ; pour obtenir des couleurs vives, idéal pour les présentations commerciales.
• Perceptual (Perceptif) ; pour conserver les transitions chromatiques, idéal pour la photographie.
• Colorimetric (Colorimétrique) ; pour préserver la précision des couleurs avec, comme inconvénient, la perte des transitions chromatiques ; idéal pour l’épreuvage.

(Fin Infos de base)

Lorsque vous ouvrez, dans Adobe Photoshop®, un fichier provenant d’un client, d’un scanner ou d’un appareil photo numérique, trois choses peuvent se passer :

1. Le fichier se trouve dans votre espace de travail et s’ouvre dans Adobe Photoshop®. Dans ce cas, vous êtes prêt à travailler.

2. Le système affiche une boîte de dialogue indiquant un profil manquant. Souvenez-vous, nous avions configuré Adobe Photoshop® pour qu’il demande à l’utilisateur ce qu’il y a lieu de faire lors de l’ouverture d’un fichier dans des paramètres chromatiques. Pour l’instant, la couleur de ce fichier n’est pas gérée, car aucun profil colorimétrique n’a été affecté. La première chose à faire est donc d’affecter un profil colorimétrique. Nous allons utiliser la case d’option Assign Profile (Affecter un profil) et sélectionner le profil approprié dans la liste déroulante ; dans ce cas, il s’agira d’un appareil photo numérique. Nous avons maintenant la possibilité de convertir le fichier dans l’espace de travail. C’est une bonne idée dans la mesure où nous connaissons bien les valeurs chromatiques et les caractéristiques d’édition de notre espace de travail.

3. La boîte de dialogue de non-concordance des profils est affichée. Dans ce cas, la couleur du fichier est gérée, mais le profil incorporé diffère de l’espace de travail. Une fois encore, une conversion s’impose.

Désormais, tout fichier ouvert, quelle que soit sa source, devrait normalement se trouver dans notre espace de travail.
Affichage d’une épreuve écran
Le moniteur a été calibré, le nouveau profil d’écran a été défini comme valeur par défaut du système et les paramètres chromatiques d’Adobe Photoshop ont été configurés. Nous pouvons maintenant visualiser avec précision le contenu du fichier. Cependant, rien n’a encore été défini pour la sortie finale.

Visualiser le contenu du fichier se révèle particulièrement utile, dans la mesure où cela permet de déceler la présence d’éventuelles dominantes couleur ou d’autres problèmes liés à la couleur. Une fois cette opération effectuée et l’apparence du fichier correcte, comment savoir à quoi ressemblera le fichier imprimé ? C’est là que l’épreuvage écran entre en scène !

Affichez une image à l’écran puis sélectionnez View (Affichage) → Proof Setup (Configuration des épreuves) → Custom (Personnalisé). Pour savoir à quoi ressemblera l’impression avec une imprimante HP Designjet série Z Photo et du papier photo glacé HP Premium à séchage instantané, je sélectionne le profil ICC associé à ce support. L’option Preserve Color Numbers (Conserver les numéros de couleur) permet uniquement de savoir comment l’espace couleur actuel sera reproduit sur un périphérique. Ne cochons pas cette case.

La ligne suivante, Intent, fait référence aux tentatives de rendu. Il s’agit des différentes méthodes de conversion entre deux profils. L’option Perceptual (Perceptif) convient généralement pour les photos, car elle préserve la proportionnalité des relations entre les couleurs. L’option de simulation du papier blanc tente de simuler la couleur du support à l’écran. Cela fonctionne généralement bien pour le papier à publication jaune. Cependant, dans le cas d’un support photo brillant, on constate l’apparition d’une teinte bleue.

Après avoir sélectionné ces options et coché la case de prévisualisation, le système affiche un rendu très précis de l’image telle qu’elle sera imprimée. Pour basculer entre la vue du fichier et l’épreuve écran, appuyez sur Commande-Y (Mac) ou Ctrl-Y (PC). L’espace couleur change alors dans la barre de titre afin d’indiquer le mode fichier ou épreuve écran.

<Début Infos de base>

Présentation des espaces couleur et des gammes de couleurs

Un espace couleur qualifie une plage de couleurs dans le spectre visible. Ce terme peut également désigner une variante d’un modèle colorimétrique, tel que LAB. Adobe RGB, Apple RGB et sRGB sont trois exemples d’espaces couleur basés sur le même modèle colorimétrique.

La plage des couleurs comprise dans un espace couleur est appelée gamme. Les différents périphériques utilisés dans votre flux de travail (moniteur, scanner, imprimante de bureau, presse, appareil photo numérique, etc.) évoluent dans des espaces couleur distincts. Chacun d’eux possède ses propres gammes de couleurs À titre d’exemple, certaines couleurs présentes dans la gamme de votre moniteur ne se retrouvent pas dans celle de votre imprimante à jet d’encre, et inversement. Lorsqu’il s’avère impossible de produire une couleur sur un périphérique donné, elle est considérée comme extérieure à son espace couleur. On parle alors de couleur « hors gamme ».

<Fin Infos de base>

Pour savoir quelles couleurs de l’image sont hors gamme pour une combinaison d’encre et de support donnée, sélectionnez View (Affichage) → Gamut Warning (Avertissement de gamme). Photoshop met en surbrillance les couleurs que l’imprimante n’est pas en mesure de reproduire et, le cas échéant, vous permet de les ajuster manuellement. Les couleurs rouges paraissent souvent plus vives à l’écran qu’à l’impression.

Impression de l’image
Le moment est venu d’imprimer l’image. Dans Adobe Photoshop, sélectionnez File (Fichier) → Print with Preview (Imprimer avec aperçu). Cochez la case Show More Options (Afficher plus d’options). Sélectionnez la gestion des couleurs dans le menu déroulant situé sous Show More Options (Afficher plus d’options). Cliquez sur Document sous Source Space (Espace source) afin de définir le profil associé à l’image comme profil source. Sous Print Space (Espace d’impression), sélectionnez votre profil d’imprimante personnalisé. Sélectionnez l’option de rendu Perceptual (Perceptif).

Prenez soin de désactiver l’option de gestion des couleurs dans votre pilote d’imprimante.

Dans le pilote de l’imprimante HP Designjet série Z, sélectionnez l’onglet Couleur. Cochez la case « Couleurs gérées par l’application ». De cette manière, Photoshop se chargera de la gestion des couleurs.

Attention ! La gestion des couleurs doit être effectuée dans Photoshop ou dans le pilote, mais pas aux deux endroits en même temps, ce qui reviendrait à utiliser deux systèmes de gestion des couleurs. Concrètement, cela multiplierait par deux les modifications apportées à l’image et générerait des résultats indésirables. Pour obtenir de l’aide, consultez la documentation de votre imprimante.

De plus, l’imprimante vous avertit si ses profils ICC sont différents de ceux de l’ordinateur. Vous pouvez ainsi résoudre facilement ce problème en cliquant sur le bouton de correction.

Si vous utilisez un RIP, la procédure est en tous points identique, à l’exception de cette section. Pour de plus amples informations, consultez la documentation de votre RIP.
Révision
Nous sommes arrivés au terme de ce programme. Passons à présent en revue les sujets abordés !

L’établissement d’une bonne correspondance écran / impression nécessite, tout d’abord, un moniteur graphique haut de gamme récent, calibré à l’aide d’Adobe Gamma ou, pour une précision accrue, d’un système de calibrage d’écran. Idéalement, il est conseillé de calibrer votre moniteur au moins une ou deux fois par mois.

La configuration des politiques de gestion des couleurs constitue l’étape suivante du processus. Cela permet à Photoshop de gérer la couleur de différents fichiers et sources d’entrées.

L’épreuvage à l’écran vous donne un aperçu fidèle de l’image imprimée avant de l’envoyer à l’imprimante.

L’exécution de calibrages réguliers sur votre imprimante est un gage de cohérence entre les changements d’encre et de supports, tandis que la configuration des préférences d’impression du pilote et de Photoshop garantit la précision des couleurs.
Biographie

Je m’appelle Vincent Oliver.

Je suis photographe professionnel depuis plus de 30 ans, et j’exerce principalement mon activité dans les domaines du cinéma et de la télévision. Mes photos ont été exposées dans les galeries du monde entier, notamment la Photographers Gallery et la Royal Academy of Arts à Londres.

Aujourd’hui, je me consacre plutôt à mon site Web photo-i. Ce site spécialisé propose une présentation interactive extrêmement détaillée de scanners et d’imprimantes photo, et traite également de divers sujets concernant la photographie numérique.

J’écris par ailleurs, en tant que pigiste, pour de nombreux magazines de photographie numérique et informatique. J’ai ainsi rédigé « An Advanced Guide to Digital Photography » (Guide évolué de la photographie numérique) publié par AVA.

En ce moment, je produis et je publie sous la marque photo-i une série de DVD sur la photo numérique.

Le premier DVD « A guide to digital photography » (Guide de la photographie numérique) en est déjà à sa seconde édition quelques mois seulement après son lancement.

Mon implication dans le domaine de l’imagerie numérique remonte au début des années 90 et coïncide avec l’avènement de Photoshop 2.0. L’informatique a apporté énormément aux photographes comme à l’industrie de la photographie. Elle a également favorisé l’entrée de nombreuses entreprises technologiques sur le marché de la photo, HP par exemple.

Auparavant, toutes les photos que j’exposais étaient tirées en chambre noire. Aujourd’hui, avec l’arrivée de la gamme d’imprimantes HP Z Photo Printer, je peux lancer des tirages limités depuis mon bureau. Dans la plupart des cas, leur qualité s’avère supérieure à celle obtenue en laboratoire dans une chambre noire. Nous n’étions jamais parvenus à un tel résultat.

Méthode | Formation multimédia

» Comment faire correspondre l'écran d'Adobe® Photoshop® CS
Apprenez comment faire correspondre ce que vous voyez à l'écran et le rendu de votre imprimante.
» Préparation d'une exposition photo en noir et blanc
Apprenez comment obtenir des impressions en noir et blanc de la plus haute qualité à l'aide d'Adobe Photoshop et comment préparer les photos pour une exposition.

Liens connexes

» Méthode | Guides détaillés
» Centre de connaissance HP Designjet Z2100
» Centre de connaissance HP Designjet Z3100
» Services graphiques professionnels de HP
» Technologies

Renseignements sur les produits

» Imprimante photo HP Designjet série Z2100
» Imprimante photo HP Designjet série Z3100
» Durabilité des encres et des supports d'impression
» Visite guidée